Top menu

École Internationale de Russe en Ligne

Navigation Menu

Posted on Déc 31, 2013 in Articles | 0 comments

Lequel vient en premier: le prix ou l’enseignant?

Lequel vient en premier: le prix ou l’enseignant?

Un dilemme important se pose devant chaque élève: devrais-je choisir le prix, ou l’enseignant?

Malheureusement, en ce moment, il y a beaucoup d’options pour suivre des cours de russe à bas prix sur Internet, offerts par des milliers de « professeurs ».

Il est assez triste, mais il arrive souvent que l’enseignant ne soit pas un professionnel, mais un amateur, dont le travail principal n’a rien à voir avec l’enseignement; il essaie juste de gagner un peu plus de l’argent de cette façon.

Analysons la situation suivante: l’enseignant offre un prix très bas pour des cours de russe, alors il aura probablement beaucoup d’étudiants, ce qui signifie qu’il n’aura pas assez de temps pour préparer du matériel pédagogique et des plans de leçons.

Si l’enseignant propose un prix aussi bas, cela peut signifier aussi qu’il n’a pas confiance à ses compétences pédagogiques, alors demandez-vous: est-ce un vrai professeur? Peut-être qu’il n’a même pas un diplôme spécial pour l’enseignement du russe pour les étrangers. Et comment va-t-il alors expliquer la grammaire? La grammaire russe est très compliquée, et il y a beaucoup de nuances qui nécessitent des explications et une attention particulière de l’enseignant.

Est-ce qu’il a une expérience d’enseignement? A-t-il déjà travaillé via Skype? Être natif ne suffit pas pour enseigner le russe!

Il pourrait même être une entreprise qui revend des étudiants à d’autres enseignants, comme le font certaines écoles et même les grandes universités d’ici, et les enseignants ne reçoivent que 2 ou 3 euros de l’heure pour chaque classe de 60 minutes!

Ne pensez-vous pas que par l’embauche d’un professeur comme ça, vous allez dépenser beaucoup plus d’argent sans obtenir le résultat désiré?

En d’autres termes, avant de choisir un professeur de russe, procédez comme suit:

  1. Formation professionnelle de l’enseignant (confirmée par des documents numérisés);
  2. Expérience de travail de l’enseignant (confirmée par des documents numérisés);
  3. Expérience de travail via Skype (confirmée avec certains de leurs étudiants).

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partenaires